Conséquences psychologiques de l'immigration et de l'exil

Quand la justice en appelle à l'ethnopsychiatrie. Un état des lieux

Gaby a 16 ans lorsqu’elle quitte le Cameroun pour rejoindre sa mère en France. Celle-ci l’avait précédée deux ans plus tôt, recherchant les moyens de se protéger, elle-même et les siens, des dangers s’abattant sur sa famille. Vivant ici dans une situation précaire, c’est sur la proposition d’une amie camerounaise acceptant d’accueillir l’adolescente chez elle, que la mère fait enfin venir Gaby à Paris. Trois jours plus tard, à l’insu de la mère, cette femme tente de prostituer la jeune fille et lui inflige toute sorte de maltraitances physiques et psychologiques. Gaby décide finalement de rendre compte de sa situation au service social de secteur qui met en œuvre une procédure de placement d’urgence, laquelle aboutit à la saisine du juge des enfants. Gaby et sa mère se retrouvent alors devant le magistrat, exposant d’emblée la succession de négativités agitant leur famille depuis plusieurs générations [...] La mère et la fille pleurent. « Il fallait partir, dit la mère. Ma fille aussi est attaquée. Tout ça, ce sont des histoires de sorcellerie. » ...

Récit de cas : La famille Iledi

La famille Iledi est adressée au Centre Georges Devereux par un Tribunal pour Enfants. Il s’agit d’une famille bambara, originaire du Mali, composée de trois enfants, trois garçons, respectivement âgé de 12, 8 et 2 ans. Bien qu’ils aient vécu au Mali, les deux premiers garçons sont nés au Sénégal, le plus jeune en France. A la réception de cette demande de consultation, nous ne disposons d’aucun autre élément. En effet, le Service Social de l'Enfance chargé de la mesure éducative étant en pleine réorganisation de ses équipes, le nouvel éducateur référent pour cette famille n’avait pas encore été nommé. Nous pourrons cependant reconstituer le parcours social et judiciaire de la famille, préalablement à notre intervention ethnopsychiatrique, grâce au médiateur ethnoclinicien précédemment sollicité par le Magistrat pour intervenir auprès d'elle ...   

Ethnopsychiatrie sur ordonnance judiciaire. Des apports de l'ethnopsychiatrie à l'expertise psychologique

L’auteure présente ici le fruit de trois années de recherche au sein d’une consultation d’ethnopsychiatrie régulièrement mandatée par la justice des mineurs de divers tribunaux de France. Après avoir dressé le panorama puis les articulations de ce partenariat, elle expose un recueil de données cliniques issues des consultations, et rend compte, à travers de nombreuses illustrations, de la manière dont ces données sont utilisées dans la clinique de l’expertise ethnopsychiatrique. A partir de l’analyse de cet ensemble, l'auteure propose l’ébauche d’une définition de la notion d’expertise en ethnopsychiatrie et envisage dans quelles mesures les propositions expertales de cette discipline sont susceptibles de répondre aux attentes spécifiques des juges pour enfants. Elle en dégage enfin une réflexion sur les fonctions de l’expertise ethnopsychiatrique et montre les données nouvelles qu’elle apporte à l’expertise psychologique en général et à la prise en charge clinique des mineurs délinquants.